Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 10:18

 

 

 

Blog-notes*

 

 

 

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 

 

 PS: Il suffit de cliquer en tête de la page d'accueil sur "Romans" pour accéder aux précédents chapitres

 

 

           

 
 
 
 
 

XIX

                

 




L'éclat brutal d'un nouvel éclair éclaira d'une lueur d'acier les yeux révulsés de son frère.

Une envie de vomir, une nécessité impérieuse de hurler sa colère et son désespoir, les battements d'un coeur prêt à jaillir hors de lui, se mêlaient et le menaient au bord de l'évanouissement.

Le couteau de chasse tomba sans bruit sur la moquette. Il porta la main à son font mais ne rencontra qu'une peau humide et glacée qui lui parut étrangère. Une flaque d'un sang épais et déjà visqueux dessinait une étrange forme géométrique au côté gauche de la poitrine. Il l'observa s'étendre, se déformer, s'insinuer dans les fibres molles de la chemise.

Le tonnerre retentit à nouveau, proche, chargé de menaces, de reproches tonitruants.
Il resta là, figé, immobile, hypnotisé par la liqueur brunâtre qui n'en finissait pas de se répandre et déjà mouillait la moquette.

C'est à peine s'il sentit le frôlement contre sa jambe et il ne réagit que lorsque l'animal entra dans son champ de vision pour venir flairer le sang.

Il décocha un coup de pied sec dans les côtes du chat qui détala aussitôt, sauta sur le bureau, renversa une boite de talc et lui fit enfin face en crachant.

Alors seulement, il remarqua l'écran allumé de l'ordinateur, s'en approcha et lut les premières phrases d'un échange sur une messagerie instantanée.

Le visage livide et le corps figé dans une raideur catatonique, il ne voyait plus autre chose que ses courtes lignes, les dernières d'un être encore vivant. Les larmes alors débordèrent et inondèrent sa face ramenant un peu de tiédeur et de sens de la réalité dans son esprit. Il s'assit et commença à décortiquer le contenu des quelques fichiers mémorisés, navigua sur les rares liens archivés.


" C'est donc à cela que tu passais ton temps... Il faut que je fasse disparaître tout ce bordel " pensa-t-il à la fois consterné et dégoûté.

Il supprima un blog compromettant, effaça le contenu du disque dur et éteignit l'ordinateur.

La violence de l'orage avait encore décuplé et une rafale de vent s'engouffra dans la pièce ajoutant au paysage chamboulé par la lutte fratricide, des feuilles et des morceaux de branches arrachés aux arbres avoisinants.

 Il devait faire vite.

Il jeta un dernier regard sur le corps inerte, ramassa le couteau qu'il emmaillota rustiquement dans les pages d'un journal qui traînait sur le futon.
 
Tout devait disparaître et pour cela, il n'y avait qu'une solution : tout devait brûler.
Il récupéra sur le bureau un trousseau de clés, s'approcha de la porte et tendit l'oreille pour tenter de déceler en dépit du fracas de l'orage une éventuelle présence humaine. Lorsqu'il se décida à ouvrir, le chat en profita pour s'échapper et s'enfuir dans le couloir plongé dans la pénombre.

Il lui fallait de l'essence, beaucoup d'essence, et il savait exactement où en trouver.
   

            
                      

  

                                                                                            à suivre......

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis blogeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

  

 

 

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

marc 24/08/2007 16:11

Il était temps que je rentre..Il me manquait presque ton Blog-Note..bisous Catiejaguar placide

aurore 23/08/2007 01:09

tu nous mets l'eau "aux yeux" de te lire de nouveau

Moa 22/08/2007 18:48

Hello Catie ;-)J'en profite: une guerre des bisous est déclarée sur la blogosphère. Te voilà bisouillée!A ton tour de faire suivre aux blogopotes de la communauté et à retourner à l'envoyeur (moâ!).................... ...ღbisous.................... ......ღbisous.................... ...........ღbisous.................... .............ღbisous.................... .............ღbisous.................... ..........ღbisous.................... .....ღbisous..................ღbisous.............ღbisous.........ღbisous.....ღbisous...ღbisous.ღ.................. ...........ღ....ღbisousღ................... .......ღ...........ღbisous.ღ.................. ....ღ............... .ღbisous..ღ................. ..ღ................. .ღbisous...ღ................ .................... ღbisous.....ღ.............. ..................ღbisous........ღ........... ..............ღbisous...........ღ........ ...........ღbisous..............ღ..... .........ღbisous..................ღ. ......ღbisous.................... .ღ..ღbisous

Piotr Goradd 22/08/2007 12:03

Et ce n'est que le hors d'oeuvre j'imagine...  Viiite la suite de ce cauchemar... Décidément, j'aime ton style. Même si parfois, selon moi, il pêche par manque de détails... J'aime l'opulence !BBB EBPE ............................. Piotr, homme injuste lol

sam ! 22/08/2007 03:01

ça va finir en feuilleton de l'été sur tf1 ce roman ! voilà le sam de retour apres qulques éloignements de saison lol @ bientôt j'espère bises

LUCQUIAUD 21/08/2007 19:24

Les écrits tuent autant que les intentions criminelles des humains... s'ils ne tuent physiquement l'homme , ils peuvent ausi ruiner son âme ... "se faire un sang d'encre" ... Bon n'allos pas trop broyer du noir... m^me si le temps est bien sombre en ce moent ..Bises des Farfadets

Jo 20/08/2007 22:43

Oh la la, j'ai plein de retard à rattraper !

Sophie (Ti Taz) 20/08/2007 22:37

Juste avant de me coucher, me suis dit : je dois ab-so-lu-ment dire bonsoir à Catherine!Alors voilà : bonsoir miss et gros bisous!!!

siratus 20/08/2007 22:21

Je n'ai pas encore lu tous les autres chapitres...Belle soiréeGros bisous

Emeraude 20/08/2007 18:49

"gloups" est réellement le seul mot qui me vient à l'esprit !