Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 23:00

 

 

Blog-notes*

 

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 PS: Il suffit de cliquer en tête de la page d'accueil sur "Romans" pour accéder aux précédents chapitres 

 

 

 

 

 

 

  

 

                                                                            à suivre........

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis blogeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

 

 

 

 

 

IX

 

Rester cloîtrée dans mon bureau en cet estival début d'après-midi de juin ressemblait à un défi dont les enjeux diminuaient au fil des heures. Par la porte-fenêtre entreouverte, l'odeur insidieuse d'un gazon fraîchement coupé et déjà égayé de pâquerettes, fleurs de trèfle, genêt rampant et tendre véronique me suggérait que si j'avais choisi de travailler à mon compte, ce n'était pas pour me retrouver avec des horaires et des contraintes de salarié.

 

Cependant, j'hésitai encore à refermer mes dossiers, enfiler un maillot de bain, me tartiner de crème solaire et m'allonger sur une chaise longue, pour une simple et unique raison : Clarisse révisait son Bac. Etait-il décent et responsable de se gorger de soleil, rêvasser tout son saoul lorsque sa progéniture se coltine des nombres complexes et tente d'amadouer le théorème de Bernoulli ?


Les yeux implorants de Washington, mon setter Gordon de douze ans d'âge, militaient en faveur d'une entorse au code de bonne conduite de mère de famille. Toujours collé à mes basques, ce baveur impénitent avait depuis des lustres réduit son champ de libre-arbitre à mes choix personnels.

 

Sa longue langue pendante et son halètement de chien en pleine sudation balayèrent mes dernières hésitations. Il lui fallait du grand air et l'eau des bassins de la terrasse pour étancher sa soif. Si l'hypocrisie d'un tel raisonnement jetait une ombre sur le plaisir à venir, j'étais décidée à m'autoriser aujourd'hui un peu de temps libre.


- Allez Wash, c'est fini de bosser ! On va mener-mener le chien ?


L'expression débile déclencha les jappements de joie habituels et quelques éclaboussures mousseuses sur le tiroir à caissons de mon bureau.
Armée d'un kleenex, j'effaçai ces traces d'allégresse lorsque la sonnette de la porte d'entrée égrena ses trois notes électroniques. Avant d'avoir pu réagir, j'entendis une porte s'ouvrir dans le couloir et la voix de ma fille claironner : " Bouge pas, man, c'est pour moi, je vais ouvrir ! ".


Une telle réactivité de sa part, fort inhabituelle, titilla ma curiosité et je jetai un coup d'oeil par la fenêtre afin d'identifier le visiteur.

 

Je reconnus à l'instant Alex, un Alex pourtant relooké, arborant une nouvelle coupe de cheveux à la tondeuse, style Bruce Willis, le torse flottant dans un T-shirt XXL blanc, finement orné de l'effigie d'un taureau aux naseaux fumants, me rappelant vaguement le logo d'une boisson énergétique. Un horrible pantalon baggy beigeasse, resserré aux mollets par un cordon coulissant aux embouts enchâssés dans deux boules de plastique noir achevait de le mettre en valeur.

 

Pour les chaussures, il me faudrait attendre, car mon angle de vue s'arrêtait au niveau des chevilles. Je pariai pour des Nike, mais sans grande conviction, mes enfants m'ayant informée que celles-ci n'étaient plus du tout tendance.


Je quittai mon poste d'observation afin de connaître les raisons exactes de sa présence à ma porte, alors qu'il avait annulé deux jours auparavant notre rendez-vous hebdomadaire.

 
Je les rejoignis dans l'entrée et constatai non sans un certain agacement que Clarisse arborait un sourire plutôt niais et que ses yeux pétillaient.

Partager cet article
Repost0

commentaires

serge 20/01/2007 11:04

une pointe d'autobiographie, c'est sympa.
par contre " l'effigie d'un taureau aux naseaux fumants " est protégé par le code de la propriété intellectuelle. il faut me demander l'autorisation d'abord !   :0036:
 

L'oeil regardait cahin-caha 19/01/2007 23:50

La brave bête va-t-elle bouter le bellâtre?
vous le saurez en lisant le prochain épisode...

Jo 19/01/2007 16:20

Les relations mère-fille de nouveau mises en lumière.
C'ets vrai qu'il y a beaucoup de personnages dan ton roman, j'avais presque oublié la fille.  Ceci dit, quand tout se recoupe, l'intrigue n'en est que plus enrichie.

alaligne 19/01/2007 19:40

Oui Jo et en diffusant au compte goutte le roman je ne facilite pas la tâche du courageux lecteur lol

Michka :0010: 18/01/2007 09:05

alaligne 18/01/2007 12:47

Bonjour Michka Bises à toi lol

Patrice Lucquiaud 18/01/2007 00:08

J'adore le setter Gordon bien expressif et réactif malgré ces 1é ans d'âge... Ce washington , là c'est bien l'amérique pour les prétextes aux temps libre , un ministre du temps libre voilà !...Bisous des Farfadets ... Non on ne bave pas Catherine !...  IoI

alaligne 18/01/2007 12:47

Washington avait déjà un rôle important dans mon précédent roman... J'aime bien donner de la place aux animaux dans un suspense lol
essuie toi patrice... j'ai vu tu as bavé... lol
:0010:

tiphaine 17/01/2007 22:59

ah les filles ! je crois la tendance en ce moment pour la coupe de cheveux c'est l'espèce de brosse en haut du crane !! le neveu de Pascalou il a ça !!

alaligne 18/01/2007 12:45

OK Tiphy... je vais changer la coupe lol

Maîkresse Candy pour 24 heures 17/01/2007 13:55

 Bonjour,
Si tu as un peu de temps à consacrer pour une réflexion sur l'éducation, je te propose d'écouter ce témoignage ... boulversant
Bisous et bonne journée
Pascaly  

alaligne 18/01/2007 12:45

Mdr.......... ;)

Michka :0010: 17/01/2007 13:50