Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 09:34

              
Frédéric Bataille

Image Hosted by ImageShack.us 




Biographie extraite du site de Mandeure

************************************************************************


   Frédéric Bataille est né le 17 juillet 1850 à Mandeure (Doubs) dans une famille de paysans protestants. Elève de l'école Modèle de Montbéliard qui forme alors les instituteurs protestants du pays de Montbéliard, il est nommé dans plusieurs villages entre 1870 et 1884. Ce sont le plus souvent des déplacements d'office, car certains parents, malgré ses qualités pédagogiques, formulent plusieurs reproches à son égard : d'être devenu libre penseur, ou d'être devenu un ardent républicain. 

Lassé, Frédéric Bataille, qui a été admis à la société des gens de Lettres en 1881, obtient en 1884 un poste au Lycée de Vanves (Hauts de Seine), grâce à l'appui d'un inspecteur général, lui-même poète, Eugène Manuel. 

De 1873 à 1911, il publie de nombreux ouvrages et une quinzaine de recueils de poésie : 

Eugéne Manuel se refuse à ranger au sein d'une école poétique "cet écrivain original, personnel, disciple de tant de maîtres qu'il ne l'est plus d'aucun". En effet, Frédéric Bataille, qui s'écarte des milieux littéraires et bohèmes de la capitale "où les coquetteries mondaines sont plus parfumées de poudre de riz que de fraîches aubépines", est à part, poète sentimental et sensible, penseur et moraliste, amoureux et évocateur de la nature et des hommes de son pays. C'est ce qu'il nous révèle à travers ses thèmes favoris. Il est encore l'auteur de très nombreux manuels scolaires qui proposent un enseignement vivant et concret et qui ont eu un grand succès. 

A partir de sa retraite, prise en 1905 à Besançon, Frédéric Bataille, canne ferrée au bras et loupe à la main, court les bois à la recherche de champignons qu'il cuisine lui-même (il en offre des recettes alléchantes) et qu'il étudie avec un telle rigueur et passion qu'il devient un mycologue de grande réputation et le vice-président de la "Société Mycologique de France". 

Il meurt le 29 avril 1946 à 96 ans. 

Voici un fac-similé de son écriture:
 

Image Hosted by ImageShack.us 


Et deux petits poèmes que je vous laisse découvrir:

L'Aigle et le Limaçon

Sur une haute cime, à côté de son aire,
L'aigle rencontre un jour le hideux limaçon.
"Mais quelle façon,
Lui dit le fier oiseau du maître du tonnerre,
As-tu pu parvenir sur ce roc escarpé ?
Sans ailes et sans pieds, c'est extraordinaire !"
L'autre répond : "Rien n'est plus simple, j'ai rampé."

Chanson Grise

Chanson grise
Que la brise
Emporte loin de mes pas,
Voix perdue
Sous la nue,
Dont l'écho ne revient pas;

Comme un rêve,
Vers la grève,
Tu vas gémir sur les flots:
Ta voix chère
Et légère
Ne sait plus que des sanglots!

Voix si pure
Qui murmure,
j'attends en vain ton retour...

Chanson grêle,
 Sur ton aile
Est parti mon triste amour.

Partager cet article
Repost0