Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 23:00

 

 

Blog-notes*

 

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 PS: Il suffit de cliquer en tête de la page d'accueil sur "Romans" pour accéder aux précédents chapitres 

 

VII


 

 

 

                                                                            à suivre........

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis blogeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

 

 

 

 

 

L'inspecteur vit une petite chaise pliante adossée à une table, la prit, l'ouvrit et la posa face au marinier. Une fois assis, il planta son regard dans l'iris bleu nuagé de presbytie du vieil homme, esquissa un léger sourire et d'une voix qui se rapprochait du murmure, réitéra sa question.


- Vous vouliez me montrer quelque chose ? Je suis là pour cela, Vous voulez me montrer quoi, père Mathieu ?


Le vieux dodelina de la tête, sembla hésiter, chercha du regard son paquet de cigarillos resté sur la table, re dodelina de la tête, puis marmonna :


- J'aurais préférer en parler au commissaire...


Delage, qui n'avait pas entièrement digéré l'hilarité passée du vieux, sentit une bouffée d'adrénaline lui parcourir le corps. La poussée de colère venait de balayer toute la sympathie que le père Matthieu lui inspirait.


- Bon, ça suffit maintenant ! Vous me dites immédiatement de quoi il s'agit. Je n'ai vraiment pas que cela à foutre. Vous parlez ou je me casse. A vous de choisir!


 La mise en garde et le ton sec de l'inspecteur eurent l'effet d'un électro-choc sur le père Matthieu qui mit fin à ses atermoiements, redressa le torse, affronta le regard glacial de Delage et tenta de se lever. Une grimace de douleur apparut sur son visage.


- Aidez-moi à me mettre debout et je vais vous montrer...


L'inspecteur quitta sa chaise, la replia et la rangea consciencieusement à l'endroit où il l'avait prise. Il revint vers le père Matthieu, glissa son bras gauche sous l'aisselle droite de celui-ci et d'une brusque traction arriva à le faire se redresser.


- Aïe, putain, vous n'y allez pas de main morte, gémit le marinier


- Vous vouliez vous lever, voilà c'est fait, décréta Delage en desserrant son étreinte


- Ouais, mais quand même fiston, faudrait apprendre à prendre soin des vieillards, j'pourrais être votre père et un père, ça se ménage.


Delage remercia mentalement le ciel de l'avoir pourvu d'un père encore vert et actif pour ses soixante dix printemps, un père qui consolait son récent veuvage en parcourant les quatre continents aux côtés d'une jeunette de quarante trois ans.

 
- Bon, on va où maintenant ?


- Dans mon logement, là derrière la porte. Y'a quelques marches à descendre. Va falloir que vous m'aidiez. J'ai dit m'aider, pas briser ce qui reste de ma vieille carcasse. Compris fiston ?


L'inspecteur serra les mâchoires afin de contenir la réplique cinglante qui venait de lui traverser l'esprit. Il souhaitait accélérer le mouvement et éviter de se coltiner les états d'âme et les humeurs du marinier. Il ouvrit la porte qui conduisait au logement, puis avec douceur mais fermeté guida le père Matthieu vers les marches, le tenant par le bras de peur qu'il ne fasse un faux pas.


 Une odeur de cire d'abeille pénétra ses narines, tandis que ses yeux tentaient de s'habituer à l'obscurité du lieu. La pièce paraissait vaste. Il en embrasa rapidement les principaux contours, mémorisa l'ameublement succinct mais de bon goût  et les battements de son coeur s'accélérèrent lorsqu'il repéra le long de la cloison qui lui faisait face, un long alignement de rangements en bois, sorte de bibliothèque bricolée présentant ostensiblement le dos parfaitement conservé d'une collection qu'il connaissait bien.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bettina 14/12/2006 12:27

Cathy....je me souviens, je l'avais déjà lu...
Donc relu...et je ne sais pourquoi aujourd'hui, je suis plus à même d'apprécier cette série d'actions habilement décrite, nombreuses mais légères qui permettent aisément de suivre chaque mouvement...
Bises à toi...j'attends la suite s'il te plaît ...biensûr

alaligne 14/12/2006 15:19

j'essaie de la mettre en ligne aujourd'hui...
bisous

alaligne 13/12/2006 12:22

Je mets en ligne la suite aujourd'hui... lol

°°Nina°° 12/12/2006 14:12

Coucou Cat!
Me voila de retour pour lire ton blog! Bon j'ai un fameux retard à rattrapé! J'ai lu les deux extraits de blog notes que j'avais manqué! Evidement, tu coupes toujours au bon moment toi! De quoi nous tenir en haleine! Bien joué! ;-) J'ai hâte de savoir ce qu'il va lui montrer!

serge 11/12/2006 00:39

Comprend pas: Delane (7.1) devient Delage (7.2 et 7.3)
c'est parce que je t'ai dit (sur le forum) que Delon était un âne, ou simple faute de frappe ?
tu pourras pas dire que je suit pas , mais je t'autorise à me traiter de maniaque.
lol

alaligne 11/12/2006 11:21

Non, tu as raison, le pire c'est que je l'avais vu et voulu le corriger... il s'appelle DELAGE et le premier est une faute de frappe... j'ai oublié de faire la correction... Merci Serge
:0010:

Fred :0010: :0014: :0010: 10/12/2006 11:30

Il va falloir que je recopie tout ça j'ai du rater un épisode...Tiens en attendant je te donne une photo de mon chat qui voulait jouer le rôle de Léo, mais quand j'ai dit non il est partit se coucher...

alaligne 10/12/2006 12:29

Il est super mignon... j'adore les rouquins....
Bisous à toi Fred

Lucquiaud 10/12/2006 00:11

Pas délicat avec les anciens tout chenu , l'inspecteur Delage!... Etre flic , c'est aussi être patient comme pour nous de savoir  quel est cette fameuse collection que semble si bien connaître Delage ... Mais ce n'est peut-être pas le sujet ou l'objet que veut montrer le père Mathieu ... A suivre de près donc ... suspens ! ...
Bisous Catherine de Annie et Patrice  

alaligne 10/12/2006 12:28

hé hé!!!!!!!!! peut-être que oui... peut-être que non... tu le sauras bientôt... ;)

:0091: LILI :0010: 09/12/2006 22:37

n'ayant pas lu les autres chapitres je vais remonter le temps et les lire un par un, je ne peut pas commencer par le VII alors a plus tard sur tes écrits

bon dimanche et avec le soleil du jour je t'en envoie des rayons pleins de bisous

alaligne 10/12/2006 12:27

Merci Lili... tu as de la lecture alors......... Bon dimanche à toi ;)

Jo 09/12/2006 21:14

T\\\'es pas drôle .... Ca s\\\'arrête juste avant que le père Mathieu révèle ce qu\\\'il a à dire ou plutôt à montrer...  ;-)
 

alaligne 10/12/2006 12:26

Fait pour........ ;)