Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 23:00

Blog-notes*

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 PS: Il suffit de cliquer en tête de la page d'accueil sur "Romans" pour accéder aux précédents chapitres 

 

 

 

Nous nous mîmes à rire sans retenue, Bruno étant le seul de mes amis qui savait parfaitement s'y prendre pour me détendre.

-Bon, Ok, je les contacte... Curieux que leur ancienne graphologue n'ait pas cédé sa clientèle à une consoeur!

- Apparement, elle l'a fait. Romain Bizarra, le patron de la boite m'en a parlé, mais elle n'a pas eu le goût de lui plaire, donc tu as toutes tes chances. De plus, il cherche une GGCF, et la nana ne l'était pas, un autre bon point pour toi...

 
Il me communiqua ensuite les coordonnées du cabinet de recrutement, le nom et la ligne directe de sa relation, puis s'enquit de mes activités actuelles.


- Je viens de terminer une authentification pour Guedj. Tu sais le commissaire de l'affaire De Bradler. C'est à propos du suicide de la jeune Morgane. On en a parlé récemment dans les journaux, tu dois être au courant ?


- Ha non ! Tu ne vas pas recommencer ! C'est vraiment une manie chez toi ! Tu n'es pas expert en écriture que je sache ! Où vas-tu encore fourrer ton nez ?


- Mais Bruno, cela n'a rien à voir. Il s'agit d'une simple authentification. Les parents de Morgane ne reconnaissaient pas l'écriture de leur fille sur la lettre qu'elle leur a laissée avant de se suicider. D'ailleurs il n'y a aucun mystère, c'est bien elle qui en est l'auteur. Je l'ai d'ailleurs démontré très techniquement, poursuivis-je en insistant sur le mot.


- Tu sais très bien que je ne parle pas de tes capacités à authentifier une écriture insista Bruno avec un voile de lassitude dans la voix.


- Tu es une excellente graphologue de recrutement, tu gâches ton savoir-faire, tu ne sais pas capitaliser ton expérience...


- Ca-pi-ta-li-ser mon ex-pé-rien-ce ! ânonnai-je, en détachant distinctement chaque syllabe.


- Oui ! Tu m'as bien entendu ! Arrête de vagabonder du côté des faits divers, ce n'est pas sain ! Bon écoute, il faut que je te laisse. Promets-moi d'appeler le cabinet sans tarder et tiens-moi au courant. Ok ?


- Ok, Bruno, allez, à plus, je t'embrasse...


- Moi aussi je t'embrasse et transmets une cordiale poignée de main à ton mari ainsi que deux taloches à tes rejetons.

 

Cette conversation me laissa partagée entre des sentiments contradictoires: La reconnaissance d'une part pour cet ami psychologue avec lequel j'avais travaillé de nombreuses années et qui s'était toujours démené pour me remonter le moral, me conseiller, me protéger pendant l'enquête sur la disparition de De Bradler et de son frère et d'autre part la culpabilité de ne pas lui avoir précisément expliqué mon détachement récent par rapport à la graphologie de recrutement.

 


Mon attitude contenait une grande part de lâcheté. Il continuait à vouloir m'aider, alors qu'au fond de moi une page était tournée. Sans doute ne l'était-elle pas complètement et en acceptant son aide, je me ménageai, au moins intellectuellement, la possibilité de retravailler avec des cabinets de recrutement.

 Il fallait que je m'en explique de vive voix avec lui et qu'il arrête de perdre son temps et sa crédibilité en me plaçant auprès de ses clients et de ses confrères.

Forte de ces bonnes résolutions, je revins sur le net et transmis mon rapport en croisant les doigts pour que mon ADSL fit des miracles.

 

                                                                           à suivre........

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis bloggeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L'oeil regardait cahin-caha 16/12/2006 23:56

J'ai une petite idée sur cette lettre... mais peut-être nous mènes-tu par le bout du nez :-)

Bisounours 03/12/2006 18:13

Merci Catherine de nous donner à lire ton nouveau Roman au fur et à mesure  ....
Tu nous tiens en haleine !...

Françoise 03/12/2006 10:25

Je n'étais pas venu sur ton Blog depuis un moment  , et suis très heureuse d'avoir pu lire la suite de ton nouveau Roman .
Merci Catherine

Françoise 02/12/2006 20:28

Merci pour la suite de l'histoire ; je m'impatientais !... Non je rigole , il faut savoir savourer l'attente  ; on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve !...

Ripou 02/12/2006 14:31

Bien ; ce début de roman  ;
Vite ... La Suite  !

koulou (flégroll) 01/12/2006 19:24

Bière Rousse

koulou (flégroll) 01/12/2006 09:56

Bataille Rangée

Lucquiaud 01/12/2006 00:44

Un virage à prendre, s'en expliquer avec ses amis ... recevoir , leur avis ... essuyer leur réprobation... La vie , bien rendue dans l'écrit de cette conversation ou le personnage principale s'exprime et pense sous nos yeux ....
Au fait super ton site , l'autre façon de te connaître eut-être plus officiel ... Sympa... mais j'aime bien la Ctaherine du blog  Alaligne ...
Bisous Catherine de Annie et Patrice

alaligne 01/12/2006 09:32

C'est vraiment toujours un plaisir de lire tes coms Patrice. Tu prends le temps de lire, de comprendre, de t'exprimer.... avec sensibilité, intelligence et... beaucoup de tendresse...
Bisous aux farfadesques

Jo 30/11/2006 16:57

Et on attend la suite, comme d'hab...

alaligne 30/11/2006 18:40

demain JO.... promis......

koulou (flégroll) 30/11/2006 12:59

Bibindum Rigolo ...

alaligne 30/11/2006 14:32

Beau Regard.. vous avez dit beau regard???????