Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 23:00

Blog-notes*

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 

 

 

 

 

Tendances hystériques et tendances paranoïaques se mêlaient chez Alex  en doses variées selon qu'il évoquait ses liens familiaux, ses projets professionnels ou sa difficulté à se trouver des points de similitude et de connivence avec des gens de sa génération. Il n'était certes ni le  premier ni le dernier jeune homme à présenter ce type de profil. En pratique, les " Alex " commençaient à proliférer dans les antichambres des entreprises que sont les cabinets de recrutement.


Le plus souvent bardés de diplômes, ils multipliaient les candidatures spontanées, les stages de courte durée, affichaient une forte confiance en eux en entretiens d'embauche, alors qu'ils n'avaient pourtant de cesse que de chercher auprès d'un " expert " les conseils et les " trucs " qui leur permettraient de décrocher la lune, c'est-à-dire au mieux un emploi en CDD dans une boite en voie de mondialisation, mais souvent également en voie d'externalisation.


Si la plupart d'entre eux ne manquait pas d'ambition, ils étaient fort peu à chercher du travail au delà des limites de l'hexagone et je soupçonnai même certains de rêver secrètement à une vie articulée autour, au pire du petit Bobo, au mieux du parfait Furita.


Gavés toute leur jeunesse de mangas nippons, il leur devenait naturel d'enfourcher l'idéologie contre productiviste de leurs alter ego japonais,  de considérer le travail comme un simple gagne pain et non comme une fin en soi, d'accumuler les jobs précaires, de chercher à vivre en harmonie avec leurs désirs, leurs envies quitte à se serrer la ceinture s'il le fallait.


A la décharge d'Alex, je devais reconnaître que ses parents ne l'avaient guère préparé à se autre chose. Elevé par une mère tantôt absente tantôt sur protectrice, par un père tantôt dominateur tantôt dépressif, il avait dû naviguer à vue toute sa jeunesse et son adolescence et sans doute trouver ses modèles sur les écrans de télé et sur les consoles de jeux.


Quel gâchis, pensai-je ! Avec un parcours scolaire brillant, une réussite parfaite dans une école de commerce réputée et deux années d'avance sur ces congénères, le voilà remettant tout en cause, rêvant de je ne sais quel boulot de paillettes et de lumière...


- Tu nous fais quoi ce soir ?


Je sursautai, n'ayant pas entendu ma fille entrer dans la cuisine pendant ma séance d'épluchage manuel et intellectuel.


- Une raclette ma chérie, ça te va ?


- Hein! Une raclette ? Pffff, maaan, je croyais t'avoir dit que je commençais un régime fit-elle d'un air exaspéré la main posée sur un ventre aussi plat qu'une limande.


- Mais voyons ma puce, tu es aussi fine qu'un top model !


- Tu rigoles, Tiens regarde ça...


 Elle arriva par je ne sais quel miracle à saisir un demi centimètre de peau au- dessus de son jean taille basse pour me montrer l'ampleur des dégâts. Le petit bout de chair se mit à virer au blanc de céruse étant donné l'effort qu'elle exerçait pour le maintenir entre ses doigts.


- Qu'est-ce qu'il te voulait Alex ? demanda t-elle d'une petite voix coquine.


- Je l'aide en ce moment à faire le point. Il est un peu paumé et ne sait pas trop dans quelle voie orienter sa recherche d'emploi.


- Il est devenu super mignon, ajouta t-elle en me donnant l'impression d'avoir zappé ma réponse.


- Alors là, c'est vraiment une question de goût, chérie, bon alors je la fais cette raclette ?


- S'il n'y a rien d'autre... Si non, t'inquiète pas, je me ferai décongeler une pizza...


- Tes notions de diététique m'étonneront toujours, minette


- Man, j'ai une faveur à te demander, répondit-elle en me fixant au fond des yeux


- Oui, poussin ?


- Man ! Je viens d'avoir dix sept ans, tu le sais cela, non ?


- Bien sûr, mon coeur, où veux-tu en venir chérie ?


- Juste à cela très chère mère... Les " puce ", les " minette ", les " poussin ", tu vois man, ça me gave sévère. Je te rappelle au cas où tu l'aurais oublié que j'ai un prénom et que c'est toi-même qui l'as choisi. Alors par pitié, surtout devant mes copains, tu pourrais éviter ?


- S'il n'y a que cela pour te faire plaisir, pas de problème ma minouchette...


Je n'eus que le temps de rentrer la tête dans les épaules pour éviter de recevoir une poignée d'épluchures de pommes de terre dans les cheveux.

                                                                                                                       à suivre... 

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis bloggeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

Partager cet article
Repost0

commentaires

tiphaine 16/11/2006 16:49

ma mère m'appele encore: " ....."   jvais pas le dire  parce que bon!!!! mais j'ai eu ce genre de discussion avec elle !! j'attend la suite !!!

Bettina 16/11/2006 12:18

Inscrite...
Grosses bises à toi...
Lu la courbe de tes commentaires...persiste ne nous prive pas...
 

alaligne 16/11/2006 13:39

merci Bettina... je persiste et... signe et... t'embrasse
:0010:

Lucquiaud 16/11/2006 12:09

Je m'amuse beaucoup dans la deuxième parie de lecture, tellement le dialogue entre la mère et la fille est authentique , donc très vivant ... On se voit assiter à cette scène
Quant à Alex , là le sujet est plus scabreux  par ce qu'il évoque dans notre monde d'aujourd'huui et bien en pahse avec les jeunes de notre temps , enlisé dans leur mal être , qui a pris racine dans la façon de les élever de leurs parents ...
Bises à toi Alaligne de nous les "Lucquiaud"
PS ( A l'occasion, si tu peux jeter un oeil sur le blog de notre cadette ( Charlimagine ) à partir de mes "liens" sur le blog .... Elle aussi , maigre comme un clou, "mignotte" plus qu'elle mange ... la cata ces filles qui ont la hantise de prendre 50 grammes !...
Bises  

alaligne 16/11/2006 14:05

Bises aux Lucquiaud.... à Charlimagine en particulier... et à toi Patrice pour la précision et la pertinence de tes coms.... Big bisou...

Jo 16/11/2006 11:59

Est-ce qu'on aura droit à la suite ? J'étais totalement entrée dans l'histoire, pour avoir lu les trois parties en une seule fois, et je suis très impatiente que tu mettes en ligne la suite.
Bien écrit et intéressant... 

alaligne 16/11/2006 13:38

Re 4 minutes entre ce com et ton précédent com... Tin, tu es une vraie lectrice toi.... mdr
:0010:

Sophie 16/11/2006 10:59

un vrai régal! La suite! La suite!bises et bonne journée à toi

alaligne 16/11/2006 13:35

Merci Sophie (petit lotus ;)    ... puisque tu insistes.... je vais continuer...

krybaby 16/11/2006 00:52

  un coucou en passant !!! biz et a bientot!!pour les coms il y a un forum,un shootbox,un livre d'or!!! de mieux en mieux ton blog!! bravo........

alaligne 16/11/2006 13:34

Krybaby, j'irai voir ton blog... promis

Annie 15/11/2006 18:03

Merci AlaligneBisous et excellente soirée

alaligne 16/11/2006 13:32

De rien Annie, te filer un petit coup de pouce, c'était la moindre des choses...

°°Nina°° 15/11/2006 15:13

Conversation entre la mère et la fille très réaliste! En effet, les pti noms c'est mignon mais quand on a 17ans, devant les copains bof bof! hihihi  "pas de problème ma minouchette..." rajoute t-elle... mdr!
Décidément, je suis accro! La suite la suite!!

alaligne 15/11/2006 16:34

Il suffit parfois d'écouter les autres... petite précision, je n'ai pas de fille dans la "vraie" vie... Big bisous Nina...

Bettina 15/11/2006 13:54

Salut...re
Tu vois, hier je n'ai pas vu ton 2e extrait...alors aujourd'hui deux pour le prix d'un, c'est pas mal aussi...
N'y aurait il pas du vécu dans l'air...
J'ai envie de te poser des questions à propos de ta méthode d'écriture, je ne sais pas si cela est personnel ou pas...
Je suis toujours intéressée par le processus de création chez l'autre...
Bises à toi...
 

alaligne 15/11/2006 16:36

je t'ai répondu partiellement sur ton fil... Envoie-moi un mail... je tâcherai d'y répondre ma Bettina....
 

Anansie 15/11/2006 13:36

ah oui tiens, ça me rappelle ma mère, qui me donnait du "ma grosse poupoune" devant mes amis... bon moi il me tarde la semaine prochaine pour savoir ce qu'il lui raconte Alex, les horoscopes c'est souvent bidon mais dans les livres les personnages en font toujours meilleur usage!!

alaligne 15/11/2006 16:38

Arf, effectivement j'ai oublié le "ma grosse poupoune" mais je ne sais pas pourquoi, je n'aurai pas osé!!!!!!!  Bisous à toi