Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 13:37

Raoul Gineste
(1852-1914)


Image Hosted by ImageShack.us


De son vrai nom Adolphe Augier, Raoul Gineste est né à Fréjus dans le Var en 1852.

Inutile de chercher sur internet une biographie, une photo de lui... Rien. Pourtant  cet écrivain, journaliste (il collabore au Parnasse et à de nombreux journaux et revues à son époque) est fort apprécié par de nombreux poètes et lu, parfois chanté par ses contemporains. Son travail à la revue littéraire et artisitique Paris-moderne lui permet de fréquenter Théodore de Banville, Courteline,(alors Directeur de la revue) José-maria de Heredia, Leconte de lisle et...Verlaine. Ses poèmes sont écrits le plus souvent en français mais aussi en langue d'Oc.

Il publie ses premiers vers dans des revues littéraires et fait paraître en 1887 un volume intitulé Le Rameau d'or dont Maurice Bouchor (critique) dira: "on lit avec émotion ce livre sincère, on le ferme avec un peu de tristesse, mais consolé par la sympathie humaine qui s'en dégage ".

En 1894 dans Chattes et chats, il célèbre ces félins sous la triple incarnation familière, légendaire, satanique, car parfois, il en prend un au coin du foyer pour le conduire à la messe noire!

En 1903, paraît le volume Soirs de Paris où défilent théâtreux et théâtreuses, snobs et snobinettes dans des décors délicieusement parisiens. L'auteur y fustige d'une main légère les petits travers de ces jeunes gens qu'il connaît bien.



 Voici l'un de ses craquants poèmes:

 Les vieux chats

Comme ils sont tristes, les matous,
De n'être plus sur les genoux,
Qui leur faisaient un lit si doux!

Qu'ils regrettent les longues veilles,
Où les doigts secs des bonnes vieilles
Taquinaient leurs frêles oreilles!

Lorsque, assises au coin du feu,
En rêvant au bel housard bleu
qui reçut leur premier aveu,

Les tricoteuses de mitaines
Evoquaient les amours lointaines,
Le temps heureux des pretantaines;

Alors les minets adorés,
Arquant leur dos gras et fourrés,
Prenaient des airs enamourés;

Ils avaient des façons béates
De se lustrer le bout des pattes,
En rêvant aux mignonnes chattes,

Ou, comme des sphinxs accroupis,
Ils ronronnaient sur le tapis,
Laissant aux rats de longs répits.

Fi des rats malins! Les maîtresses
Leur faisaient de longues paresses
Pleines de lait et de caresses;

Le ragoût qu'on allait manger
Cuisait avec un bruit léger:
Fallait-il donc se déranger?

Mais, ô revers inévitables!
Des héritiers peu charitables
Ont proscrit les chats de leurs tables;

Les voilà bohèmes; souvent,
Par les nuits de neige et de vent,
Ils grelottent sous un auvent;

Ombres étiques et funèbres,
Ils profilent dans les ténèbres
Leurs dos où saillent les vertèbres;

Et quand ils voient passer en bas
Des bonnes femmes à cabas
Qui trottent menu d'un air las,

Le bon goût des crèmes sucrées
Où trempaient les croûtes dorées
Revient à leurs lèvres sevrées,

Et les vieux chats, d'un air dolent,
Hantés par un cruel relent,
Font le gros dos en miaulant.



Son écriture:

Image Hosted by ImageShack.us





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thierry de Bruma 10/07/2016 11:17

Bonjour !
Juste une petite rectification : Adolphe Clovis AUGIER, dit Raoul GINESTE est bien né en 1849 et non pas en 1852.
Sa biographie figurera dans mon dictionnaire qui est actuellement en préparation.

alaligne 10/07/2016 11:35

Merci pour cette correction et tous mes vœux de succès pour votre dictionnaire!

Chris 29/04/2009 22:38

J'ai bien fait de passer par ici moi ce soir ...Un poète pour moi inconnu ..Qui en plus a écrit en oc ... Je vaisdevoir aller voir à la "librairie occitane  si je trouve quelque choses de lui ...Bonne soirée Cathie:0010:Chris

vita 11/02/2009 13:18

Des poésies d'un quotidien sympathique, légères , agréables à redécouvrir. VITA

Mona 10/02/2009 15:56

je connais pas du tt cet écrivain mais en lisant le poème on a envie de parcourir son oeuvre, ce poème me fait penser à 2 poèmes de Beaudelaire

Mu 09/02/2009 11:18

Varoise, je connais R. Gineste de nom, mais il est vrai que je ne m'étais jamais penchée sur ses écrits ... pourtant, il y a un recueil chez mes grands-parents je crois bien.En tout cas, tu m'as donné envie ! Merci beaucoup

meuse.ardennes 06/02/2009 22:51

je viens de découvrir ton blog, c'est un régal. grâce à toi, je viens de lire une superbe poésie que je ne connaissait pas. c'est un plaisir encore à mon âge de pouvoir en découvrir d'aussi belles. bonne soirée

LUCQUIAUD 05/02/2009 11:33

Florilège tout en pattes de velours ... Ces vieux minets sont des amours !...Et La fine griffe du poète Leur sert, ici, une jolie fête ...Merci Catherine pour cette page en natte à chat qui ravit les vieux minets même ceux qui boudent leur bol de lait ...

Michka/Le Pirate :0032: 03/02/2009 20:37

Alaligne 04/02/2009 10:54



Bisous pour toi aussi mon mimichka ;)



Aux éclats ! 03/02/2009 19:44

Je ne le connaissais même pas de nom ...merci pour lui d'avoir exhumé ces quelques lignes habiles.

Alaligne 04/02/2009 10:47



Si cela peut te consoler Karine... tu n'es sans doute pas la seule... J'ai eu des difficultés à faire un choix parmi ses poèmes qui sont tous
intéressants, mais surtout limpides et simples, touchants et subtiles et très souvent ponctués d'une touche d'humour...



Bruno 03/02/2009 15:53

Vieux chats et leur solitude de fin de vie à mettre en parallèle avec celles de nos ainés.....c'est craquant et poignant à la fois..

Alaligne 04/02/2009 10:50



Oui Bruno et plus je lis Gineste, plus j'ai envie de vous le faire partager... Discret, modeste, plein d'humour également...