Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 13:23




Les dents de la mer


Image Hosted by ImageShack.us 


Je dérive lentement le long des côtes africaines
Nonchalant, à la quête d'une manne incertaine
Ondulant près des bancs de sardines et d'anchois
Je glisse et surfe en flairant de jeunes proies.
 
  

Pacifique, le museau tacheté de marques jaunes
J'expose ma livrée nacrée sur de longues aunes.
J'aime flâner, musarder au hasard des courants
Je suis un grand calme, un requin louvoyant.
                  

Alors, dites-moi, comment se fait-il
Que ma vie devienne si difficile ?
Pourquoi me piéger dans des filets dérivants ?
Pourquoi me tuer pour ma mâchoire et mes dents ?
 

    
La sottise est sans doute l'apanage de la gent humaine
En voici la preuve, je vous le dis sans rage et sans haine.
 

Un matin, je glissais le long d'un bateau de fort tonnage
Lorsque j'entraperçus l'un de vous derrière une cage.
J'aime trop la vie et chéris tant la liberté
Que je ne pouvais -le malheureux- le laisser enfermé
.

De toute la force et puissance de mes nageoires
Je me jetais contre cette prison dérisoire
Avec l'espoir d'en briser net les barreaux
Et de réduire cette geôle infâme en morceaux.

Recroquevillé au fond de l'enceinte à peine entamée
L'homme hébété, prit son arme à la lame effilée.
Je sentis les ondes de sa peur se muer en colère
Et dus fuir illico son humeur meurtrière.

J'ai abandonné l'espoir d'apprivoiser votre race,
Je navigue désormais prudemment en surface.
Vous être utile, je ne m'en donne plus la peine,
Je vogue tranquille, en bon requin baleine



Alaligne


Pour accéder aux autres comptines, cliquez dans la colonne de droite catégorie: Comptines
          


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marcovaldo 18/08/2008 14:28

Si seulement Spielberg avait lu ce poème...

Mado 10/12/2007 15:06

Poème sur les dents de la mer que j'ai lu avec délices..  Le requin qui essaya de sauver l'homme dans sa geôle, fallait l'imaginer, ainsi que l'abandon d'être utile envers l'être humain. Poème magnifique qui peut très bien convenir aux enfants comme aux grandes personnes. Amicalement,Mado.

Alaligne 11/12/2007 10:25

Merci Mado... suis très touchée par ton com.. J'écris effectivement pour les enfants sans limite d'âge... ;) et tu l'as bien compris... Amitiés...

Twinkle 08/11/2007 22:24

J'avais un peu peur à cause du titre et au final c'est très mignon

Alaligne 09/11/2007 10:54

merci Twnkle.... mes poèmes essaient d'être mignons... ;)

s.arsene@free.fr 21/10/2007 18:42

fort belle comptine... retour du Sam apres quelques derives personelles dont je vous parlerai bientot sur mon blog bisous

revelise 09/10/2007 21:28

Bonsoir, il y a un moment que je ne suis pas venue sur ton blog, je viens de lire ton poème sur le requin, je le trouve magnifique la façon dont tu l'as écrit. Bonne soirée à bientôt

Dông Phong 06/10/2007 17:50

Chère Catherine, depuis deux jours O-B est devenu complètement fou avec un calendrier abolument fantaisiste pour notre communauté (tout comme pour celle de la "Poésie française"), mais je t'ai retrouvée quand même !J'aime vraiment tes comptines qui me permettent de retourner en enfance ! Bon week-end, bisous !

LUCQUIAUD 06/10/2007 16:21

Une bien jolie poésie ,riche d'enseignements.... Nous sommes bien le pire prédateurs des espèces vivantes et m^me de nos congénère ...Homme que tu es bête !....Bisous des farfadets

sifranc le correcteur 06/10/2007 15:03

Bravo Alaligne, tu es en train de gagner le concours. Manque une réponse...

Aux éclats ! 06/10/2007 14:48

Mais oui, notre propre peur est dévastatrice...j'aime beaucoup ce poème allégorique, un peu sombre...

Baggins 06/10/2007 12:19

C'est trés joli et j'aime beaucoup comment le poème est présenté ,sur fond bleu.Bisous Cath