Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 10:24




Pour répondre à un petit exercice d'écriture en vogue sur OB... (voir blogs de Faux rêveur, Kildar, etc...)
j'ai rapidement rédigé cette très courte nouvelle.

Il s'agissait dans un texte de glisser dix mots imposés par Wilhelmine Becker 
(merci pour le choix tordu!!)

Logorrhée... rébus... buanderie... Ribouldingue... Ingurgiter... Testicules... culinaires... nervis... vivaquatre... quat'chemins...

Donc...............................

Voici..............................


Jeu de mots, jeu de poivrots


Image Hosted by ImageShack.us

 





La rue de Pigalle est déserte.
 
Un panneau publicitaire, veuf de plusieurs lettres affiche son slogan aussi clairement qu'un rébus directement sorti des pages de l'Almanach Vermot. Un "j" et un "f" pendent lamentablement, comme les testicules d'Enoch Poznali, dit La Volga, après son exécution. 

Les "Corses" sont encore là, défiants les descentes de police et Joseph Rocca-Serra prépare son trafic d'héroïne au vu et su de tout le monde interlope du quartier. Battestini, lui, s'obstine dans la traite des blanches et se montre en compagnie des plus belles putains à la brasserie Graff, à L'Aquarium, au Rat mort ou au  Monico. Ce soir là, le Champagne coule à flot et les nervis se sont gavés de spécialités culinaires italiennes préparées avec soin par leur pote cuisinier, Antonelli. 

La porte du Bricktop's, le fameux cabaret de jazz où le Duke aime à faire ses gammes s'ouvre, régurgitant la bande de truands noctambules.

Ivres, titubants, noyés jusqu'à la glotte dans une logorrhée où le corse se mêle à des mots d'argot, les nervis oublient de prendre les  précautions habituelles.
 
Une soirée de ribouldingue, à ingurgiter jusqu'à plus soif tout ce que la boite de nuit, buanderie comprise, contenait jusqu'à leur virée de tord-boyaux. Les mecs zigzaguent sur le trottoir. Rocca s'arrête à hauteur d'une juvaquatre, esclave d'une envie incoercible de pisser. Ses comparses s'esclaffent et le mettent au défi d'atteindre d'un jet puissant les essuie-glaces de la voiture. Puis, chacun à son tour se lancent de nouveaux défis. Braguettes ouvertes, esprits embrumés, ils n'entendent pas les flics arriver. 

Le commissaire Guillaume de la PJ et ses équipiers sont là, embusqués, en planque depuis le début de la soirée. Au signal donné, Guillaume se précipite sur Rocca, le ceinture facilement pendant que ses sbires neutralisent les lieutenants. Les flics n'y vont pas par quatr'chemins

Une camionette de la Préfecture attend sa cargaison de viande frelatée. Une sirène hullule dans le petit matin et marque la fin de l'opération coup de poing.
 
La rue de Pigalle est redevenue calme et silencieuse... Les mille putes du quartier peuvent retourner, l'esprit tranquille au turbin.



PS: Tous les personnages de ce texte ont réellement existé. L'inspecteur Guillaume servit de modèle à Simenon pour l'inspecteur Maigret... Le reste n'est que fantaisie plumitive...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Voyance Email 01/06/2020 11:44

Merci beaucoup pour ce site et toutes les informations qu’il regorge. Je le trouve très intéressant et je le conseille à tous !
Bonne continuation à vous. Amicalement

L'Oeil regardait cahin-caha 16/09/2007 17:27

Clap, beau challenge au vu de la sélection de mots!Merci à toi Alaligne, et à tes mots.

LUCQUIAUD 04/09/2007 00:54

Sacrée imagination Catherine et le genre policer tu maîtrises à fond ...Petit détait c'était une Vivaquatre pas une Juvaquatre ( comme sur la photo jointe ). Renault, les deux, la première est modèle un peu antérieur par rapport à la seconde parue juste avant guerre ( laJjuva) en "coach" berline 2 portes, et qui sera maintenue en production après guerre, en fourgonnette et break 3 portes pour finir sa carrière, tout au début des années "60" sous l'appellation de "Dauphinoise" . La Vivaquatre était apparue en "36" et était modèle plus conséquent en taille et en motorisation que la petite Juva ...Je m'excuse de la "ramener" ave mes histoires d'autos ... je suis incorrigible ...Grosses bises des farfadets

Alaligne 06/09/2007 10:59

En réalité Patrice c'est dans la liste de mots que je me suis plantée... Wil avait bien écrit "juvaquatre"... et mon texte ainsi que la photo sont corrects... ;)Bisous aux farfadets

Mamour :0044: 01/09/2007 02:25

J'vais dire un truc ma p'tite... c'est même pas qu'tu t'en dire avec élégance... non... Madame explose l'applaudimètre... Avec elle les goncourts c'est la bibliothèque verte... Salto, pirouette... revérence... et point à la ligne ! ;-)

Alaligne 01/09/2007 13:19

Je te reconnais........... enlève ton masque... tu es jean Gabin...... mdr lol

siratus 31/08/2007 22:07

lolTon Imagination et ton écriture m'enchantent.Gros bisous  :0010:

Alaligne 01/09/2007 13:18

Tant mieux ma belle, si je t'ai fait passer un bon (mais court) moment... J'écris pour cela... vous faire plaisir...Gros bisous à toi

BIDUDULE 31/08/2007 21:21

Un p'tit jeu pour les "je me couche tard et je ne sais pas quoi faire" comme les "je me lève tôt et ne sais pas pour autant comment m'occuper".J'attends une réponse !

chriscraft_ 31/08/2007 17:59

le riz automate c'est bon aussi ?

Alaligne 01/09/2007 13:16

sûrement Chris ;)

Dông Phong 31/08/2007 14:17

Bravo Alaligne, très réussi ! Tiens, je lève mon verre à ta santé ! Amicalement.

Alaligne 01/09/2007 13:16

Merci à toi Dön Phong, dont la poésie est de loin une des plus belles que j'ai lues sur OB... Santé l'ami

Piotr Goradd 31/08/2007 14:11

Y'a pas Princesse, tu es mon double ! Mon moi en jupette et cocktail sulfurés. Parce qu'il "en faut" pour conjuguer urine, alcool et dame de petite vertu. Il en faut de l'imagination pour "inventer" le seul acte de terrorisme Corse qui, nonobstant le fait qu'il s'agisse d'un acte répréhensible, constitue quand même un attentat ! Mais, là où c'est fort bien trouvé : Un attentat à la pudeur ! Bravo....BBB EBPE .....................Piotr, homme sous le charme

Alaligne 01/09/2007 13:14

être ton double... quel plaisir et honneur... et merci mon Piotr pour ce com qui me touche énormément...

ced 31/08/2007 13:50

ma petite pochade paraît bien ridicule au regard de cette "borsalinette"....un beau plateau que n'auraient sûrement pas reniés les nouvelles de Boudard et "du" Breton ainsi qu'les scénars noirs d'un Giovanni...

Alaligne 01/09/2007 13:13

et je pense (?) que tu as remarqué que je n'ai utilisé que des personnes et des lieux ayant existé... Guillaume fut le modèle de Simenon pour Maigret..... Merci Wil