Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 13:54






Image Hosted by ImageShack.us








Devoir de vacances 





D'abord tracer un grand carré,
Puis avec la pelle, creuser, longtemps creuser...

Récupérer le sable mouillé pour en faire un grand tas,
Tapoter et lisser ce qui sera la paroi.

Prendre un seau en plastique pas trop gros.
Le remplir en séparant le sable des bigorneaux.

S'attaquer sans flêchir aux tourelles,
Vérifier que celles-ci sont bien parallèles.

Réserver au centre un espace évidé,
Qui pourra servir à s'y réfugier.

Parfois courbé, plus souvent à califourchon,
Prévoir l'entrée secrète au donjon.

Avec le plat de l'index ou le manche d'un rateau,
Dessiner régulièrement de jolis créneaux.

Enjamber la muraille, se reculer de trois pas,
Admirer, et décorer de chapeaux chinois.

S'installer au centre et s'asseoir.
Rester là, sans bouger, jusqu'au soir.

Croiser les doigts et fermer les yeux,
Sentir le vent souffler, entendre les flots bleus
Livrer bataille à la frêle édification,
Et lorsque l'eau vient chatouiller les petons,

Prendre un air dépité, 
Mais au lieu de pleurer...

S'écrier d'une voix de Stentor:
"Demain, je bâtirai un vrai château-fort!"




Alaligne




Pour accéder aux autres comptines, cliquer dans la colonne de droite, Catégorie: "Comptines"




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marcovaldo 18/08/2008 14:35

Je l'ai lu chez Pascaline, ça me fait penser à la chanson de Brassens, Les chateaux de sable, chantée par Le Forestier.

Annie 06/12/2007 17:54

Je relis tespoésies avec plaisir.Cet après-midi nous avons eu la chance de recevoir le poète Paul Bergèse... un vrai régal. Il nous a lu des poèsies de différents auteurs. Je ne manquerai pas lors de sa prochaine visite de lui présenter les tiennes. Je suis certaine qu'il va adorer.Très gros bisousAnnie

Alaligne 07/12/2007 10:29

merci Annie... Je suis impatiente de savoir si il les apprécie... Je ne passe pas beaucoup sur les blogs en ce moment... l'écriture de mon conte de Noël  + le boulot... Je me rattraperai bientôt... Très gros bisous à toi

Claire Ogie 07/08/2007 14:13

J'aime beaucoup, c'est rafraichissant, très agréable à lire. Merci.

Alaligne 09/08/2007 12:28

merci de ta visite Claire...

Tessie 06/08/2007 22:59

Ah ! Souvenirs souvenirs ... Et ces vagues cruelles qui offrent la joie de rebatir d'autres immenses et imprenables édifices !Ca y est, j'ai envie de chateaux de sables !Bises,Tessie

chuipala 06/08/2007 20:49

Ahlala, je voudrais être enfant pour savourer tout ceci. Mais adulte c'est pas mal non plus ;)NB : Autre chose : Pense à sélectionner tes articles pouvant correspondre à ma communauté Miss, sinon pas d'intérêt pour toi. Je t'embrasse fort

gry 05/08/2007 10:34

eh ben moi en se moment j'ai des envies de chateau de sable aussi... mais faut attendre parcequ'un chateau de sable on ne s'y met pas tout seul faut etre avec un pti enfant.... comme ca quand il est moche on peut dire que c'est celui du petit!!!!

Artemis 04/08/2007 20:48

Une bein belle comptine que celle-ci !!!! Le temps des chateaux...Il est vivant à tout âge !!!Bisous

cyril 04/08/2007 13:33

C'est beau cette comptine... des souvenirs qui remontent, comme l'eau à marée haute. Grosses bises Cathy

Piotr Goradd 04/08/2007 13:21

Ça sent le vécu, le varech et le goémon
Ça sent l'iode, la crème solaire et la glace à la menthe
On entend, le cri des mouettes et les rires d'enfants
On entend, le ressac et les promesses d'un retour...

Bisous, bises, baisers et bien plus encore........Piotr

Muad' Dib 04/08/2007 08:13

Coucou Catie, j'aime beaucoup cette comptine qui me rappelle beaucoup de souvenirs ...Merci pour cette très jolie évocation des après-midi de plage aux senteurs de goûters improvisés, assis sur une serviette, le regard perdu à l'horizon, le coeur empli d'allégresse et de satieté ...Bises iodés,