Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 12:04

 

 

 

Blog-notes*

 

 

 

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 

 

 PS: Il suffit de cliquer en tête de la page d'accueil sur "Romans" pour accéder aux précédents chapitres

 

 

           

 
 
 
 
 

XVIII

                

 




Dès lors, Alex avait acquis une certitude.

Ayant décidé de créer son propre blog, il s'était ouvert de son projet à Clarisse et l'avait convaincue de l'aider à pister Apocalypse666 sur la toile.

Elle ferait le design et lui rédigerait les textes. De fait, Clarisse s'était rapidement révélée une collaboratrice zélée et complète. Là, où les articles pêchaient par excès de virilité, d'optimisme ou a contrario de mièvrerie, elle reprenait une phrase, modifiait une tournure, ajoutait une pointe de féminité. Le mélange de leurs styles respectifs produisait au final, une prose ambiguë, juvénile et confon-dante de perversité. L'appât virtuel mis en ligne, ils avaient attendu et surveillé de près les visites en espérant un éventuel miracle. C'est une nuit, en épluchant les statistiques du blog qu'Alex avait remarqué la récurrente visite d'un blogeur.  Un certain " Des Esseintes " ne manquait aucun rendez-vous, sa fidélité semblait manifeste en dépit d'une absence totale de manifestation écrite de son intérêt. A l'instant même où Alex avait cliqué sur le lien informatique, son estomac s'était noué et ses battements du coeur accélérés. En dehors de la différence de pseudonymes, tout convergeait vers une seule et même identité. Certes, la bannière était différente, des gravures anciennes remplaçaient les masques mortuaires africains, la police de caractères plus sophistiquée n'était pas identique, mais comme précédemment elle divergeait sensiblement de celles utilisées par la majorité des internautes. Lorsque enfin les baffles de l'ordinateur émirent les premiers accords à la guitare de " Suicide is painless ", Alex avait laissé sa joie éclater. 

Son frappadingue, il le tenait. 

S'en étaient suivis de longs conciliabules avec Clarisse pour déterminer le moyen le plus efficace pour attirer la confiance de " Des Esseintes " et l'amener à se dévoiler. Ils étaient tombés d'accord sur une stratégie : ils devaient le séduire.
Le résultat avait été concluant car " Des Esseintes " s'étaient empressé de répondre à leurs messages de plus en plus osés. Le point crucial de ce face à face virtuel avait été atteint lorsque celui-ci avait fini par accepter des rendez-vous nocturnes sur une messagerie instantanée dont Alex consignait les propos sur le blog-notes du portable de Clarisse par de fréquents copié-collés.  La complicité qui s'était alors développée entre les deux jeunes gens avait eu une contrepartie et un prix à payer. Leurs relations amicales avaient atteint un point de non-retour. L'un et l'autre, plusieurs heures par nuit, ne formaient plus qu'un seul et même avatar, mi-masculin, mi-féminin, mi-ange, mi-démon. Chacun endossait à tour de rôle et au gré des événements l'un des versants janusien de leur commune identité virtuelle. Ils en sortaient déstabilisés, troublés, épuisés. C'est à peine s'ils osaient se regarder et s'adresser la parole au sortir de leurs délires nocturnes.

- Il s'est endormi devant son écran ?

La question de Clarisse sortit Alex de sa réflexion.

- Non, ce n'est pas possible. Il est là, j'en suis sûr. J'essaye encore une fois. Tiens, tu peux me passer l'Arétin ?
- Tu ne vas pas encore lui servir de cette soupe moyenâgeuse !
- Primo, l'Arétin, ce n'est pas le moyen-âge, secundo, il adore cela. Je ne vais pas me gêner...
- Il en a combien de bouquins comme celui-ci ton père dans sa bibliothèque ?
- Je ne sais pas, je ne les ai pas comptés. A vue de nez, je dirais une petite centaine.
- Mince, une véritable biblio d'obsédé ! Je comprends que ta mère se soit tirée...
- Ma mère ne s'est pas tirée, comme tu dis, pour cela. Ma mère est partie parce que mon père fréquentait des clubs échangistes.
- Wouah, mortel ! Et ça ne lui plaisait pas ?
- Ce qui ne lui a pas plu, c'est qu'il n'y allait pas avec elle, mais avec sa secrétaire de vingt ans, précisa Alex en fixant Clarisse, droit dans les yeux.
- Manque total de savoir-vivre, ponctua celle-ci en détournant le visage.
- Manque total de savoir-vivre de ma mère surtout, puisque c'est par elle que je suis au courant. Bon, basta ! Je vais sur son blog, lui laisser un message.

Clarisse parut soulagée, approuva d'un hochement de la tête, ramena ses longs cheveux défaits en un chignon improvisé qu'elle fixa à l'aide d'un bic capuchonné. Elle s'approcha du portable et se lova dans le dos d'Alex alors que celui-ci cliquait dans " ses favoris ".

- Merde, regarde ! Son blog est supprimé. Impossible d'y accéder. On fait quoi ?
- Tu es sûr ?
- Vas-y toi... Si tu ne me crois pas...
- Non, tu as raison... Je te crois. C'est curieux qu'il nous claque comme cela, subitement entre les doigts.
- Ouais! Curieux. Bon, Clarisse, je vais rentrer chez moi. Je laisserai MSN branché toute la nuit. Il finira bien par se manifester.

Alex ferma l'ordinateur, dégagea son corps avec une brutalité maladroite du léger fardeau de celui de la jeune fille, prit l'exemplaire des " Ragionamenti " de l'Arétin qui traînait sur le bureau et se dirigea vers la porte de la chambre, l'air soucieux, le front buté.

- Ben, tu ne me dis pas au revoir ?    

            
                      

  

                                                                                            à suivre......

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis blogeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

  

 

 

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Aux éclats ! 26/09/2007 18:04

Tu passes vite sur la traque ! On est quand même tout surpris qu'il se retrouve dans leurs filets sans trop avoir compris comment quand on est pas familier avec les blogs et internet en général.

Piotr Goradd 22/08/2007 11:52

Houuuu, le gentil Alex est en train de bouffer dans la gamelle de celui qu'il traque... Clarisse a intêret d'éviter de mettre des jupes et des décoletés...BBB EBPE ...................................Piotr, Pat

LUCQUIAUD 31/07/2007 12:17

Oh misère ! Qu'ils fase gaffe les jeunes, le poisson a peut-être été "ferré" mais pas fédéré  ...et ils pouraient bien se retrouver pris dans les rets  de ce rapace du web  qui, comme arachnide démoniaque , tisse sa toile  empoisonnée  mine de rien ... A suivre en espérant que nos héros ne s'abîment pas trop ...Bisous des farfdets

sam ! 30/07/2007 14:11

de mieux en mieux bisous

marc 29/07/2007 08:23

de plus en plus interessant bises Catiejaguar placide

Alaligne 29/07/2007 12:00

L'Oeil, Wil, Baggins et toi Marc... que des mecs pour suivre les aventures de BN... serait-ce un signe??? J'y vois surtout un encouragement lol

Baggins 28/07/2007 20:07

Quel blog ce devait être avec un avatar mi masculin mi féminin mi ange mi démon ...un blog idéal je dirais si il est à l'image de l'avatar .L'homme cultivé et son coté libertin j'aime bien aussi ,ca évoque pas mal de choses.Le blog supprimé ? domage ..impossible évidemment d'y acceder .Il est peut être seulement bloqué par un code ...peut être un premium lol  ...Merci pour ce grand moment j'ai adoré .Bisous Cath .

Alaligne 29/07/2007 11:58

Arf... My Lord, je n'avais pas pensé au coup du Premium....... mais ce roman risque d'être lu par de non obéens et trop de réfs à l'univers précis des blogs peut en dérouter un certain nombre... J'ose espérer que la suite va également te plaire... c'est mon souhait le plus cher... d'autant que tu suis BN depuis le commencement... Bisous Christian

ced 28/07/2007 17:09

clap my hands n' say yeah!!! en dépit d'un petit bémol sur le "frappadingue" qui démusicalise la courte phrase d'entre-deux...tout y est...dandysme à rebours...la ref à Mash et à son héraut Johnny Mandel (toute une génération dis-moi...) et pis ce paternel...hénaurme! ...érudico-vicelard...d'ailleurs t'exhumes L'Arétin le florentin maître-chanteur...soit...et pourquoi pas Nerciat, Baffo ou autres pépites de l'Enfer à la Bibliothèque nationale...une passionnée...anecdote autobiographique? simple lubie??? Keep On Writing...

Alaligne 29/07/2007 11:55

Merci Wil... Pour frappadingue... répondu sur mon fil... je vais sans doute modifier...La ref à Huysmans est déjà présente dans le roman quelques chapitres avant celui-ci...;)En revanche tu me scies... lorsque tu percutes sur Mash et Mandel. Je m'attendais au mieux à un com d'un blogeur faisant réf à la reprise de "Suicide is painless" par Manson... (ce qui d'ailleurs est plus en phase avec B.N). Mais non, toi, tu remontes direct aux sources... chapeau, mecPour le choix de l'Arétin, c'est simple. Au début, je pensais à Sade et puis j'ai trouvé cela trop facile... donc dans les "classiques" du genre, l'Arétin, ça le faisait... même si le contenu n'est pas totalement "en phase" avec BN. Dans un roman de type suspense, je ne vois pas l'intérêt d'aller chercher des refs plus méconnues du grand public, comme Nerciat ou Baffo. Déjà, je ne suis pas sûre que l'Arétin dise grand chose à beaucoup de lecteurs...Enfin, pour répondre à tes derniers points d'interrogation... Passionnée : non... curieuse, intéressée, lectrice occasionnelle, ouianecdote autobio... pas vraiment... au risque de décevoir... même si je puise dans mon vécu, mon sens de l'observation, mes relations, mon écoute et mes lectures pour écrire des romans. Déjà dans la signature, écrit à la première personne, beaucoup ont pensé à une autobiographie... au troisième degré sans doute, à condition de bien me connaître (ce qui est le cas de très peu de gens) et de savoir lire entre les lignes (ce qui devient plus coton). Des amis (ies) lecteurs et lectrices de la signature ont vu des clés dans les personnages... Ils avaient tout faux....;)... Comme quoi...Il Will keep on writing... Merci Wil pour tes encouragements...

L'Oeil regardait cahin-caha 28/07/2007 15:17

Merci pour cette accélération.clic-clic-cliiiiiiiiiic

Alaligne 29/07/2007 11:34

L'accélération... c'est le bonus de l'été... comme j'ai un peu plus de temps libre pour BN...