Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 12:18

 

 

 

Blog-notes*

 

 

 

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 

 

 PS: Il suffit de cliquer en tête de la page d'accueil sur "Romans" pour accéder aux précédents chapitres

 

 

           

 
 
 
 
 

XVI

                

 

  

 

-    Ayo ! Parlez pas de malheur ! Allons, bon, 37,7… C’est une température de gamin… Et même s’il fait pas la boue avant la pluie, 37,7, c’est encourageant doudou. 

        

     Le père Matthieu considéra avec perplexité son sosie en quintal qui notait au bic noir la température sur la feuille de soins au pied du lit.
       

            

-    Vous savez que si je suis cloué dans ce lit, c’est pour réparer un vieux cœur et pas pour soigner une maladie infectieuse. Il ne manquerait plus que je fasse de la fièvre.
        
       
-    Oh doudou, on n'est jamais trop prudent ! Et puis la température à l’hôpital c’est plus qu’une habitude, un vrai rituel. Une infirmière sans thermomètre, c’est comme un plat sans piment : aucun intérêt. Mais arrêtez de sacouyer votre perfusion comme un jacquot ! Ajouta-t-elle en le voyant tenter de faire passer le tuyau du bon côté de la desserte.
       
 
    Elle l’aida à trouver une position plus confortable, vérifia le goutte à goutte qui à force d’être coudé et manipulé par le malade commençait à donner des signes de faiblesse.
    
 
-   Je peux vous demander une faveur ? demanda le père Matthieu
 
 
-   Pas de problème doudou, répondit l’infirmière
  
 
-  Apprenez-moi un peu de créole et je vous apprendrai des termes de marinier
  
 
-   Ha ! Les mots doudou, c’est pas le problème, c’est l’accent qui va avec qui est le plus compliqué. 
         

-  J’apprendrai aussi, rétorqua le père Matthieu
     
 
-  Têtu avec cela, s’esclaffa la matrone. Comme disait ma grand-mère :  « Avec p’tit hache y coupe gros bois, mais faut pas espérer trouver boudin cuit dans l’ vent » ajouta-telle en levant l’index vers le plafond.
       
 
-  Alice, vous vous appelez bien Alice, n’est-ce pas ? déclara le père Matthieu en fixant le badge de l’infirmière de son regard de myope. Alice encore quelques mots et vous faites de moi un amoureux transi.
     
 
-  Hou là, doudou ! Faut se calmer si non la température va grimper et j’aurai gros cœur. Vous me faites bien rigoler, mais j’ai d’autres malades à voir. Prenez vos médicaments et on continuera à papoter demain. Je suis de garde, on aura tout le temps de jouer au professeur, dit-elle en éclatant de rire.
        
 
    Deux coups secs frappés à la porte retentirent. L’infirmière jeta un coup d’œil interrogatif au père Matthieu.
       
 
-  Vous attendez de la visite ?
        
 
-   Ça se pourrait bien. J’ai demandé à un inspecteur de police de passer me voir. C’est sans doute lui.
 
 
-   Ayo ! La loi dans l’hôpital ! Vous ne seriez pas un marron en cavale ? Puis pivotant sur son axe d’un seul bloc, elle apostropha la porte.
    
 
-   Allez, entrez, personne ne va vous croquer, le baya est tout beau et tout frais !
       
 
    Puis se tournant à nouveau vers le père Matthieu, elle conclut :
                
 
-   Bon, je vous laisse. J’aime pas trop les gens qui pèsent sur la tête pour voir si la queue y bouge… A demain, doudou.
         
             
    La porte s’ouvrit laissant apparaître un Delage songeur. Il dut se ranger de côté pour laisser passer l’infirmière qui avait pris avec un malin plaisir la démarche chaloupante de son île natale en arrivant à sa hauteur. Il ne s’en fallut que de quelques centimètres pour que les pieds de l’inspecteur ne soient transformés en crêpes réunionnaises. 

              
                      

  

                                                                                            à suivre......

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis blogeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

  

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Piotr Goradd 21/08/2007 17:22

Enfin, on va savoir !  Viiiite la suite...........Bisous, bises, baisers EBPE ..........................Pat

Baggins 11/06/2007 20:35

Toujours aussi captivant et agréable à lire bisous Cath

sam (l'enfant taré) 09/06/2007 03:58

on se laisse embarquer.. encore un mot : encore lol !!! bises

Alaligne 09/06/2007 13:19

Si tu te laisses embarquer par un marinier, c'est bon signe... Bon WE Sam!

Motdit 08/06/2007 23:55

hummm la crêpe réunionnaise... ce doit être bien bon!

Alaligne 09/06/2007 13:18

La cuisine réunionnaise est très bonne et les crêpes également... sucre, ananas etc.

marc 08/06/2007 22:50

bonsoir Catiemerci pour ce nouvel épisodebisousjaguar placide

Alaligne 09/06/2007 13:17

On arrive quand même vers la fin........ Gros bisous Marc

Sophie (Ti Taz sur OB) 08/06/2007 21:33

Petit coucou de Casablanca de ta gazelle!;-)gros bisous

Alaligne 09/06/2007 13:16

Toujours au Maroc... Sophie??? tu n'arrêtes pas... quand reviens-tu?A bientôt ma gazelle

:0085: GUYL 08/06/2007 18:32

Ti hache y coupe gros boisAvec de la persévérance on arrive à ses fins. Espére trouv' boudin cuit dan l'vent' cochon Espérer trouver quelque chose de tout fait sans se donner beaucoup d'efforts.Pour ceux qui n'auraient pas compris... lol

Alaligne 09/06/2007 13:15

Merci guylounette....... ;)

LUCQUIAUD 08/06/2007 18:14

Ca fait du bien un peu d'exotisme et de folklore surtout en milieu hospitalier où c'est pas souvent la joie ...Elle est carquante cette doudou là ... Alice au pays d'émerveille pour le père Matthieu  ( j'ai bien mis MATTHIEU hein ! ;-) ...) Il va finir par prendre un abonnement en soin intensif façon créole ...Mais qu'il surveille son coeur ce brave homme , l'est plus tou jeune ! ...   ;-)  Une bonne page de lecture pour sourire et aimer lire ...Bises des Farfadets

Alaligne 09/06/2007 13:14

Merci Patrice... effectivement... il ne va peut-être pas avoir très envie de regagner sa péniche et d'y vivre tout seul ;).... Bon WE aux Farfadets

:0085: GUYL 08/06/2007 17:54

Beau travail d'écriture,je vais faire lire ces lignes à mon chéri qui est réunionnais...  :0010:

Alaligne 09/06/2007 13:13

qu'il corrige... avec grand plaisir