Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 08:31

 

 

 

Blog-notes*

 

 

 

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 

 

 PS: Il suffit de cliquer en tête de la page d'accueil sur "Romans" pour accéder aux précédents chapitres

 

 

           

 
 
 
 
 

XV

                

 

 Delage sourit en prenant l'attitude satisfaite d'une personne ayant gagné une victoire personnelle.
     
- Juste une petite question, ajouta-t-il l'air bravache. On se tutoie ou l'on se vouvoie ?
 
      

Le principal haussa les sourcils et répondit d'un ton glacial : 
            

- Moi, je fais ce que je veux Hervé. Merci de continuer à me vouvoyer. 
       

Delage leva les yeux au ciel et quitta le bureau de son supérieur sur un tonitruant : " Comme vous voulez ! " suivi mentalement d'un " Fais chier ce con..." 
          

Ayant cherché vainement Djamila dans les bureaux et les couloirs du commissariat, il allait se résigner à partir seul lorsqu'il l'entraperçut en vive discussion avec le jeune planton  à la réception. D'un rapide coup d'œil à l'extérieur il repéra également deux journalistes aux aguets sur le trottoir d'en face. 
           

La jeune femme riait nerveusement  en parlant, secouait la tête tout en jouant avec les boucles de ses cheveux. Si Delage la trouva irrésistiblement attirante, il dut se rendre à l'évidence qu'il n'était pas le seul. Le visage empourpré du jeune flic, la manière gauche dont il agitait les mains tout en parlant, en disaient long sur ses sentiments. Cela déplut à Delage. Il se sentit vieux, moche, jaloux, hors compétition. Une sourde colère monta en lui, ses mâchoires se serrèrent. " Je te mets au défi de la sauter " pensa t-il avant de se diriger vers eux, d'un pas assuré, les épaules en avant.  
        

Arrivé à leur hauteur, il empoigna la jeune femme par le bras un peu trop fermement à son gré.
           
 
- Désolé de vous interrompre, mais vous m'accompagnez à l'hôpital. On va prendre la déposition du prof d'anglais qui vient d'être agressé, puis une petite visite de courtoisie à un témoin dans une autre affaire. Du travail de terrain ma petite, cela vous fera le plus grand bien.
 
          

Puis se tournant négligemment, il ajouta à l'intention du jeune planton : 
          

- Quant à vous, si les deux baveux, là sur le trottoir d'en face arrivent à  moins de cinq mètres de l'entrée de ce commissariat, c'est direct une mutation en Seine Saint Denis ! Compris ? 
          

Sans attendre de réponse de l'un ou de l'autre, il se dirigea vers la voiture de service tirant toujours par le bras une Djamila à la fois effarée et rétive. Elle réussit enfin à se libérer, se campa sur la chaussée prête à l'affrontement. Surpris, Delage s'arrêta également et les deux se toisèrent du regard.
         

- Mary Kate, finit-il par déclarer un sourire amusé aux lèvres, je vous attends deux secondes, deux secondes, pas plus, après… cela sera trop tard ! 
           

La jeune femme fronça les sourcils en signe de totale incompréhension. 
           

- Mais, je ne m'appelle pas Mary Kate !
          

- C'est bien ce que je pensais, soupira Delage... En plus de vous apprendre le métier, il va falloir que je fasse votre éducation cinématographique. Allez, venez, il y a en a deux que notre petit manège amuse... Ce n'est guère le moment de se donner en spectacle. 
        

Le commissaire s'éloigna vers la voiture avec cette fois-ci la certitude d'avoir gagné une petite bataille. Djamila, certes, ce n'était pas Guedj, mais l'enjeu était très différent.

 

 

            

 

 

  

                                                                                            à suivre......

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis blogeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

  

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Piotr Goradd 21/08/2007 17:13

Décidément ce Delage... J'aime beaucoup.Bisous, bises, baisers EBPE .....................Piotr, Pat

Jyckie 24/05/2007 21:46

Bonsoir Alaligne,J'aime beaucoup les intrigues policières, j'en ai écrite une aussi mais j'aime particulièrement celle-ci, rondement menée.Amicales pensées,  Jyckie.

Alaligne 25/05/2007 11:41

Merci Jyckie... j'espère pouvoir te tenir en haleine encore un peu...;)Mes amitiés

sam (itineraire) 24/05/2007 19:59

intéressant et bien écrit... on est pris par l'histoire !!! @ bientôt :0113:

Alaligne 25/05/2007 11:45

Merci Sam d'être si souvent présent sur ce blog... et de lire BN... cela me va droit au coeur... Bises

Baggins 23/05/2007 12:05

Ah les flic ne sont plus les mêmes lorsqu'ils ont  à faire avec une jolie dame ...jusqu'a rivaliser entre eux  mais pas forcément pour des raisons profféssionnelles lol ...Bisous Cath

Alaligne 25/05/2007 11:47

les flics "hommes"... sont des hommes my Lord... donc... Gros bisous à toi... lol

Pascaly 23/05/2007 10:55

Très très occupée en ce moment .... je passe faire des Gros bisous et excellent mercredi Pascaly     

Alaligne 25/05/2007 11:49

moi aussi très occupée... mais bon je prends un peu de temps... Gros bisous Pascaly ;)

Piégeur dimages 23/05/2007 09:46

la suite, la suite, la suite....tout de suite

Alaligne 23/05/2007 10:42

Myjo ce serait avec grand plaisir mais BN fait tellement peu d'adeptes que je ralentis son rythme de diffusion... mais la suite est prête bien sûr et je pense en publier un nouveau chapitre dans le courant de la semaine...

LUCQUIAUD 23/05/2007 00:41

Une nana et ça vous transforme un bonhomme en sac de nouilles ramolies trop cuites ou bien en "tranche montagne" débridé. Y a pas faut qu'on se calme les mec , ce n'est qu'une gonzesse quoi !...Mais chassez le naturel, il revient au gallop ...Chassez le mâle éternel, il revient  en faire trop ... Farfamec qui a De l'âge  lui ... euh!  ... ça n'empêche pas .. non mais ! ... lol

Alaligne 23/05/2007 10:40

Delage ou de l'âge that's the question pour ce personnage... Merci Patrice d'être fidèle à BN

marc 22/05/2007 15:58

prems pour le com he he he.faut dire que cet aprem je bulle devant le pc.bospus Cathyjaguar placide

Alaligne 23/05/2007 10:38

Merci Marc... j'avais attendu ton retour pour mettre la suite en ligne, étant donné le petit nombre de lecteurs de Blog-Notes ;)