Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 08:28

Image Hosted by ImageShack.us

 



En ce jour férié, j'avais envie de vous faire sourire:
Voici quelques perles de la police québécoise. 
A ne pas en douter, leurs homologues français
 doivent en faire d'aussi délicieuses.

                   

 

Il lui bottait le derrière à tour de bras.

Il était cloué sur son lit d'hôpital par deux coups de couteau au bras.

L'homme était assez lucide pour constater qu'il n'avait plus toute sa lucidité.

Le motif du vol était le meurtre.

Il rédigea lui-même par écrit son témoignage oral.

Ayant perdu les deux bras, le conducteur faisait de grands signes pour attirer l'attention des autres automobilistes.

Bien que nous étions 5 à encercler l'homme, celui-ci réussit à s'enfuir sans difficulté.

Toutes les entrées de la femme étant verrouillées, les deux cambrioleurs la pénétrèrent par le devant.

Le récidiviste n'avait jamais rien eu à se reprocher.

Le mur avançait à grand pas vers le véhicule.

La disparition de l'enfant a été signalée par ses parents dès son retour.

La femme essayait de cacher son identité derrière ses larmes.

Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2 disparus.

Personne n'ayant donné les ordres nécessaires, il n'était pas difficile d'y obéir.

Soudain, la voiture recula pour mieux avancer.

Le pendu est mort noyé.

Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.

Arrêté par les enquêteurs, le voleur les a menacés d'appeler la police.

Il est à noter que les deux véhicules sont entrés en collision l'un avec l'autre exactement le même jour.

Le plaignant, visiblement en état d'ébriété, prétendait s'appeler Jésus et signa le formulaire d'une croix.

Si nos policiers n'étaient pas intervenus, le viol n'aurait sûrement jamais eu lieu.

L'homme qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s'entendre très bien avec elle.

Nous avons donc pu constater qu'il n'y avait rien à constater.

Ses explications étaient si embrouillées que nous avons dû le relâcher, faute d'avoir la preuve que nous pouvions comprendre ses explications.

C'est la pluie qui empêcha le policier de s'apercevoir qu'il neigeait.

L'homme nous raconta toute la vérité qui n'était en fait qu'un tissu de mensonges.

Pendant tout l'interrogatoire, l'homme n'a cessé de nous dévisager avec ses propres yeux.

Maîtrisé par nos soins, l'homme s'est enfui à toutes jambes, malgré sa jambe artificielle qui s'était décrochée.

Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle.

L'homme n'accepta de signer la déposition que du bout des lèvres.

La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière.

Le coup porté à bout portant lui a enfoncé la moitié des dents dans les oreilles.

Le défunt a formellement reconnu son agresseur.

La mer était sa terre natale.

Le suspect étant sans domicile fixe, les policiers purent le cueillir quand il sortit enfin de chez lui.

L'homme avait suffisamment gardé la tête froide pour ranger soigneusement les morceaux de corps au congélateur.

Mort sur le coup, l'homme avait déjà été victime d'un accident identique l'an dernier.

Percé de plusieurs balles, le cadavre flottait quand même dans la rivière.

La victime, blessée à une jambe, est venue jusqu'à l'auto patrouille en copulant sur une jambe.

Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d'aliénés, il a été conduit au poste de police.


      

Bonne journée!!



                                        

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clo-2 22/08/2007 11:12

Merci pour ce fou rire matinal :)

marc 21/05/2007 11:12

Très bonne initiative Cathy, c'est un plaisir que de les lire.Bien que l'on doit en faire aussi de temps en temps.lolbisousjaguar placide

Alaligne 22/05/2007 10:24

C'était un petit intermède dans mes articles... pas certaine de recommencer... juste un grand moment de paresse lol

Désherbant 19/05/2007 00:13

Bonjour Alaligne,les perles de la littérature "policière" de notre belle province sont tordantes comme tout.Blog bien drôle et passionnant.Hâte de lire de nouveaux article.1000 biz.A +

Alaligne 20/05/2007 12:07

merci désherbant, aux textes corrosifs ;) J'adore ta vision de la campagne fort décapante... Au plaisir de te lire et te retrouver sur mon blog... Bon dimanche lol

linda & Picasso:0071: :0079: 18/05/2007 14:16

suis bien revenue de mon séjour et ressourcée au maximum! La vie est belle La vie est belle Mais elle n'est pas éternelle Elle est comme une fleur Qui rayonne de bonheur Mais qui petit à petit, se meurt Il suffit d'ouvrir son coeur Pour pouvoir en profiter Car demain c'est peut-être vous qui vous fanerez Alors ne perdez pas une seconde Goûtez à ce que vous offre le monde

Alaligne 20/05/2007 12:27

Contente que tu ailles mieux... gros bisous

Tessie 18/05/2007 13:04

C'est tellement gros mais à la fois tellement humain ( je crois qu'on en dit tous autant des bêtises... Parfois ;) ) que je relis certaines phrases comme si j'avais pas compris tout de suite le sens. Très drôle, merci^^Bises, Tessie

Alaligne 20/05/2007 12:31

Intéressant Tessie... j'ai remarqué que notre cerveau a tendance en première lecture à donner un sens "logique" à la phrase... ce n'est effectivement qu'à la seconde lectrure que l'on découvre l'absurdité ;)

Piotr Goradd 18/05/2007 12:49

"... J'ai effectivement pris la déposition de monsieur f... en pleine possession de mes moyens, sauf que n'ayant pas de stylos sur moi, j'ai dû la mémoriser du mieu que je pouvais..."

Bisous, bises et baisers.................Piotr

Alaligne 20/05/2007 12:30

ARF... des perles de Piotr... Bisous et smackys perlés...

Emeraude 18/05/2007 12:27

Après les perles des policiers québécois, tu connais les perles de l'école ? Un livre par Jérôme Duhamel "les perles des élèvres, des parents... et des profs" Juste un exemple (il y en a beaucoup!) : Les langues étrangères servent à ne pas parler français ;-)

Alaligne 20/05/2007 12:26

J'adore cet exemple... Je ne suis pas une "fan" de perles mais de temps en temps je me régale. Lorsque je crée des dialogues dans un roman je suis bien en-dessous de ce qui se dit dans certains cas... A lire un de ces jours...

TINA 18/05/2007 00:20

merci

Alaligne 18/05/2007 10:29

;)

Annie 17/05/2007 23:49

excellent, merci gros bisousAnnie

Alaligne 18/05/2007 10:20

Je t'embrasse Annie lol

sam (itineraire) 17/05/2007 16:34

Merci de me faire sourire... @ bientôt

Alaligne 18/05/2007 10:28

On en a tous besoin Sam... alors, si j'ai réussi... tant mieux...@ pluche