Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ecritures à la loupe
  • : Présenter des écritures manuscrites d'écrivains célèbres avec une étude graphologique, des comptines pour enfants, l'un de mes romans et beaucoup de mes coups de coeur, voilà l'objectif de ce blog. J'espère que vous vous y sentirez également chez vous...
  • Contact

Mes romans

histoire

  couv-pour-OB.jpg




14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 08:14

 

 

Blog-notes*

 

Image Hosted by ImageShack.us

Crédit photo Bettina

 PS: Il suffit de cliquer en tête de la page d'accueil sur "Romans" pour accéder aux précédents chapitres

 

 

XIV

L'entrevue s'était superbement passée.


Bel immeuble proche d'un parking, locaux vastes et clairs, sobrement décorés, accueil irréprochable, café italien servi chaud, interlocuteur à l'écoute et galant : il devait y avoir un détail qui m'avait échappé.


J'avais beau remuer ce qui me restait de neurones après l'heure et demie consacrée à vendre mes prestations de graphologue, à discourir sur l'état du marché du travail et sur l'évolution des profils des candidats, rien dans les propos échangés, absolument rien ne permettait de déceler l'amorce d'un début de pré-soupçon d'une quelconque entourloupe.


Bruno avait eu parfaitement raison d'insister pour que je leur fasse une offre de services. Je m'attendais à voir des sourcils se soulever à l'énoncé de mes tarifs, un rictus se former à la liste de mes exigences, mais je n'eus à déplorer qu' un infime battement de cils lorsque j'émis mon refus de prendre en charge la rédaction de flashs graphologiques.

 
Ayant fermement précisé mes conditions d'intervention, le responsable du cabinet de recrutement, un sourire bienveillant aux lèvres me répondit qu'il trouvait celles-ci normales, voire basiques. Au maximum de mes capacités de concentration, je fus incapable de déceler une trace d'ironie dans ses propos.


Poussée par un vieux fond de masochisme j'insistai en lui faisant bien remarquer que c'était la première fois que l'on se rangeait aussi facilement à ma vision du métier. Il fit mine d'être surpris et légèrement navré. Il reprit mon analyse et mes arguments, abonda dans mon sens, déplora certaines attitudes de ses confrères sans bien évidemment les citer et conclut en m'informant que dans sa société, on communiquait les résultats des tests, des analyses graphologiques aux candidats et qu'on  les commentaient avec eux qu'ils soient retenus ou évincés.

 
Nonobstant les règles de savoir-vivre qui règnent dans ce genre d'entretien, je lui aurais sauté au cou pour l'embrasser. Ma mine ravie et le sourire de première communiante étalé sur ma figure durent suffisamment l'éclairer sur mon état d'esprit.

 
J'avais donc quitté le cabinet gonflée à bloc réconciliée avec une activité qui m'avait pourtant parfois déçue par le passé. Ce n'est qu'en récupérant ma voiture dans le parking que je me fis la réflexion que certes j'étais partie heureuse mais sans boulot, sans la moindre petite analyse à me mettre sous la dent, pas le plus minuscule chiffre d'affaires à l'horizon.


Mais bon, ce n'était sans doute qu'une question de temps et je n'allais pas bouder mon plaisir.


Avant de mettre le moteur en marche, je pris mon portable pour appeler ma cadette et m'informer sur la façon dont s'était déroulée son épreuve de Philo.


Elle décrocha au bout de deux sonneries et le son guilleret de sa voix me rassura pleinement.


- C'est toi man ! J'attendais ton coup de fil...


- Oui, ma puce, c'est maman. Alors cette épreuve de philo, ça s'est bien passé ? Tu as eu quoi comme sujet ?


- Le bol, man, je te dis pas le bol ! Un sujet que je kiffe méga. Allez devine...


- Comment veux-tu que je sache ? Je n'en ai aucune idée. Peut-être un sujet sur le respect…. Genre : Le respect aux parents est-il un devoir ou une nécessité ? plaisantai-je


- C'est malin, répondit-elle vexée. Même le jour du Bac, tu ne peux pas t'en empêcher !


- Désolée minette, je te présente mes excuses. C'est vrai , j'oubliais qu'avec ton seize de moyenne en Philo toute l'année, tu pouvais avoir des lacunes… Bon OK, j'arrête.  Allô ! Tu m'écoutes ?… Allô !… Clarisse !


Un silence vengeur fut la seule réponse que je reçus.


- Clarisse ? Tu es toujours là ma puce ? Allez... réponds à ta vieille crétine de mère. Tu ne vas pas bouder quand même ? Ecoute, je regrette… je regrette sincèrement. Allez, dis-moi quel était le sujet ?


Elle laissa quelques secondes supplémentaires s'écouler afin de bien marquer sa désapprobation puis d'une voix neutre m'annonça :


- Faut-il chercher à tout démontrer ?

 

 

 

                                                                                            à suivre......

 

 

*BLOG-NOTES est un manuscrit déposé, ayant reçu un numéro d'ISBN mais non encore corrigé et édité. Les amis blogeurs qui auront le courage et la ténacité de lire ce petit suspense jusqu'au bout seront nommément cités sur le livre en dédicace.

  

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Piotr Goradd 17/08/2007 14:27

Alors ça c'est drôle ! Les rapports qu'ont la mère et la fille sont les mêmes que j'ai avec ma fille... Beaucoup d'amour, vraiment et une perpétuelle joute de pouvoir... Pour le fun.Bisous, bises, baiser EBPE.........................Piotr

linda & Picasso :0079: 14/04/2007 20:41


dernier bisous avant mon départ

Alaligne 15/04/2007 11:21

C'est vrai que tu pars bientôt... je file sur ton blog t'embrasser lol

Pascaly 14/04/2007 17:56


 Bonne soirée Alaligne

Pascaly

Alaligne 15/04/2007 11:27

Bonne soirée à toi ma maîkresse préférée

Baggins 14/04/2007 14:52

Elle ne s'attendait surement Pas que le sujet était celui ci ...Lol ..Bisous Cath

Alaligne 15/04/2007 11:20

Maxi Bisou... Baggins ;)

L'oeil regardait cahin-caha 14/04/2007 13:06

En philo c'est à voir...
En justice, il vaudrait mieux!

Alaligne 15/04/2007 11:20

C'est un sujet de terminale S assez récent....

Malo 14/04/2007 12:30

bonne journée !!



CLIQUE

CLIQUE



MALO

Alaligne 15/04/2007 11:22

J'ai vu et apprécié ton talent... Très intéressant ton blog...

marc 14/04/2007 12:07

merci Cathy pour notre petite suite .
Ah la relation mère fille...que dire alors de celle de père fille....
bisous Cathy
jaguar placide

Alaligne 15/04/2007 11:25

Tu pourrais bien mieux que moi l'écrire... cependant je tiens à te préciser que je n'ai pas de fille... juste un fils unique et préféré... Gros bisous Marc

LUCQUIAUD 14/04/2007 11:28

Relation mère fille parfois fusionnelle etant, l'une te l'autre complice, parfois marquée par le besoin de se titiller pour bien se prouver qu'on existe et que l'autre, l'être cher, existe aussi ...
Bien le sujet de philo ! ...
Un super article  à traiter et lancer  sur  O.B. lol
Bisous des Farfadets

Alaligne 15/04/2007 11:22

C'est sûr que c'est un sujet pour toi... Patrice ;):0010:

tiphaine 14/04/2007 11:26

pfff je m'en rappelle même plus de monsujet de philo au bac !
c'est une des seule fois ou j'ai eu la moyenne pourtant !

Alaligne 15/04/2007 11:30

Moi il est gravé dans ma tête.... celui de l'oral: comment connaître autrui... ;)